Publié le : 18 juin 20194 mins de lecture

Surnommé également Hold’em Omaha, l’Omaha est un jeu d’argent à cartes communes similaires au Texas Hold’em. La différence entre ces 2 jeux d’argent est qu’en début de partie, 4 cartes fermées sont distribuées à chaque joueur au lieu de deux. Pour remporter la partie, le joueur devra composer la meilleure combinaison possible en utilisant 2 de ses cartes fermées ainsi que 3 des cartes communes.

Omaha : le poker des nuts

Le jeu original de cette variante de poker s’intitule Omaha high. Le no limit Omaha eight-or-better ainsi que le pot limit sont souvent joués dans les maisons de jeu et les casinos virtuels. Notons que l’Omaha Poker no-limit est un mode plus rarement joué au casino. De nombreux joueurs considèrent ce jeu de cartes comme étant le poker des nuts. Ce terme désigne qu’il y a plus de chance de réaliser la meilleure main possible à partir des cartes communes.

Le fait est que, souvent, les pokéristes peuvent remporter la partie au moment de l’abattage. En choisissant comme mode de jeu l’Omaha, les participants peuvent choisir comme stratégie plusieurs tirages différents durant une même partie. On peut par exemple essayer de jouer à la fois un full et une couleur. Ce choix peut se faire à travers différentes combinaisons de cartes.

Déroulement d’une partie d’Omaha Poker

Au cours d’une partie d’Omaha, les joueurs professionnels peuvent prendre un peu de temps pour déterminer les différents tirages les plus intéressants. Au commencement du jeu, on distribue 4 cartes à tous les participants. Cette première distribution se fait avant le flop. Une fois les joueurs servis, on effectue un premier tour d’enchères. Les dealers révèlent ensuite le flop, suivi du second tour d’enchères.

L’étape suivante consiste à dévoiler la turn (tournant), tour d’enchères et enfin la rivière. Tous les pokéristes qui n’ont pas abandonné la partie réalisent à cette étape du jeu une ultime tour d’enchères. Avant l’abattage, chaque joueur réalise la meilleure combinaison avec 2 de ses cartes ainsi que 3 cartes communes.

Présentation du pot-limit Omaha

La particularité de l’Omaha pot-limit est que le rake est trop élevé. Les pokéristes les plus passifs pourront régulièrement être récompensés. Au cours d’un cash game ou d’un tournoi, les chances de réussite se manifestent par la maîtrise du bluff.

Le joueur professionnel doit valoriser finement son jeu, privilégier comme stratégie un jeu très agressif. Pour optimiser sa technique, il faudra prendre les bonnes décisions, éviter de miser sur trop de main. Le fait d’avoir 4 cartes fermées, cinq cartes communes et d’être obligé d’inclure dans sa combinaison 2 hole card augmentent le nombre de chances d’avoir de bonnes combinaisons gagnantes.